La protection par les talismans

Publié le 15 février 2018 dans Porte-bonheur, Symboles du monde

Article sur les talismans de notre partenaire Charles Farran, Médium et Energéticien-thérapeute, que nous remercions pour sa participation !

Talismans de l’air, Fantastic Talismans.

PROTECTION : LES TALISMANS

Le mauvais œil, le mauvais sort, la malchance, le sentiment d’être perdu peuvent indiquer que vous êtes victime d’une attaque psychique, mystique ou les deux. Vous le percevez souvent par un état de fatigue anormal, vous sentant faible, déprimé même. Toutes les tentatives d’avancer ou d’évoluer semblent bloquées.

A ce moment là, il devient important de se protéger. La vie n’est pas simple car parfois une jalousie, une envie, une critique peuvent créer des égrégores d’énergies négatives suffisantes pour nuire au quotidien. Une personne mal intentionnée, possédant de façon consciente ou pas des énergies fortes, peut faire bien des dégâts dans la vie de quelqu’un. 

Il faut donc se prémunir contre ces attaques mais aussi contre certaines périodes astrologiques ou karmiques défavorables qui influent sur nos actions et notre vie. Au-delà des rituels des initiés, des prières que chacun selon sa foi peut utiliser en mantra protecteur, il existe des objets chargés d’une énergie protectrice.

TALISMANS : QUELLE(S) ORIGINE(S) ?

 

La notion de Talisman, amulette, gri-gri ou porte-bonheur est aussi vieille que l’histoire de l’humanité. Depuis les chasseurs du Néolithique, en passant par les régnants, les dirigeants, jusqu’aux plus humbles, tous ont mis leur espoir de protection et de force en eux.

Le talisman est un symbole sans âge, participant des archétypes issus de l’inconscient collectif. Superstitions pour les uns, accessoire indispensable pour d’autres, ils sont un accompagnement pour protéger, rassurer ou porter chance.

L’origine des talismans, tant dans leur code, leur fabrication que leur composition, n’est pas définie correctement. Certains spécialistes pensent que ces objets sont apparus au Moyen-Orient, avec les Perses et les Chaldéens, il y a plus de trois mille ans. Une seule certitude demeure : cette croyance s’est répandue partout et s’est popularisée.

L’art des pentacles, talismans et porte-bonheur est l’aspect le plus populaire des arts magiques. Ce sont des objets et des images doués de pouvoirs, dotés d’une force, apportant chance et protection à ceux qui les possèdent. Ils fonctionnent tel un lien entre la capacité de concentration mentale d’un individu et les forces positives émanant de la nature. Ils agiraient comme des aimants captant les bonnes vibrations.

Esprit d’Arden – Fantastic Talismans

Les talismans utilisent la puissance des symboles issus d’un fonds commun de l’inconscient collectif. Ces symboles pris individuellement n’ont qu’un pouvoir limité. Ils sont donc regroupés de manière à amorcer un programme d’action précis en fonction de l’opérateur et la mission qu’il devra accomplir.

LES FAMILLES DE TALISMANS

Il existe dans la pratique trois grandes familles de talismans : les passifs, les actifs et les hybrides. Les talismans passifs sont les plus répandus. Ils sont généralement exécutés sur parchemin, tracés à l’encre de chine, gravés sur bois, sur métal, sur des matières animales (peaux, os, ivoire… ) ou même sur des pierres ou des tablettes d’argile. Ils absorbent les énergies naturelles qu’ils transforment, aux travers de son porteur, dans le but qu’il leur a été attribué.

Les talismans actifs, ou opératifs, diffèrent dans le sens qu’ils sont autonomes énergétiquement. Ils sont munis d’un condensateur, une source d’énergie spécialisée. Ils n’ont pas besoin d’être portés pour agir.

Les talismans hybrides sont munis d’un condensateur mais sont élaborés comme un passif auquel est ajouté une source d’énergie autonome. Il s’agit d’un talisman de puissance. Le condensateur est, le plus souvent, utilisé sous forme liquide, composé de plusieurs éléments. Leur conception est souvent l’œuvre de mages ou de sorciers qui devront maîtriser cet art et se prémunir des chocs en retour.

Il existe aussi des talismans que les croyances ont créées. Leur valeur d’action se fait par leur notion intrinsèque, comme par exemple :

  • la patte de lapin : originaire d’Afrique, cette croyance affirme porter chance à celui qui la transporte sur lui.
  • Le fer à cheval : légende anglaise d’un forgeron qui aurait chaussé les sabots du diable en échange de ne plus avoir de problème. Formant un « C » , posé à l’entrée de la maison ou porté en pendentif.
  • Le trèfle à quatre feuille : le trouver par sa rareté apporte chance et argent.
  • L’ancre (d’un bateau) : Espérance et salut. Croyance marine qui protège des accidents et incendies. Accompagne pour des voyages sereins.
  • Le chat : croyance égyptienne selon laquelle il apporterait harmonie et bonheur dans l’enceinte du foyer.
  • La figa : amulette en forme de main fermée avec le bout du pouce entre l’index et le majeur. Symbole de sensualité et de fertilité, pour protéger les mères et prémunir du mauvais œil.
  • L’aiguille : si quelqu’un en trouve une dans un champs, il aura de la chance le reste de sa vie.
  • Le scarabée : talisman égyptien qui protégeait les momies. Il protège des maladies et renouvelle les énergies.
  • L’œil de bœuf : Symbole garant du bonheur dans l’amour et dans le mariage.
  • Les clés : Liées à de vieilles superstitions, elles symbolisent l’initiation. Saint Pierre portant les clefs du paradis ; symboles de magie blanche et noire.
  • Les gnomes : Protecteurs de la nature. Ils apportent la joie dans le travail, dans le foyer et les relations amoureuses. A conserver près d’une pomme dans la maison.
  • Le bouddha : Symbole d’amour, de bonheur et d’argent.
  • L’éléphant blanc : Animal sacré en Inde. Symbole de richesse et de prospérité. Il est placé dos à la porte d’entrée de peur qu’il sorte avec le bonheur.
  • La lune : compagnon des amoureux et des poètes. Elle favorise le sexe et la fertilité. En pendentif, anneau ou boucles d’oreille.
  • La pyramide : Grande source d’énergie. Pour calmer les douleurs, les nerfs et aider à cicatriser.
  • L’étoile : Représentant l’âme des disparus. En pendentif pour protéger du mauvais sort.
  • La croix : elle attire la paix et la chance.

 

TALISMANS A FABRIQUER

Pour les talismans à fabriquer, il faut maîtriser des règles précises tant pour leur dédication, matière, rythme astrologique, jour, heure, objectif que pour la personne concernée. On ne doit jamais porter un talisman dont on ne connaît ni la signification ni les symboles et écritures qu’il comporte.

Le pouvoir des talismans est de nature symbolique. Il nécessite des opérations magiques basées sur les relations des énergies entre elles (noms magiques, prières, pierres, couleurs, influences astrales… ). Le talisman répond donc à un ensemble de lois et règles tant en conception qu’en fonctionnement. C’est un objet puissant, protecteur mais parfois destructeur.

Les pentacles, dits sceaux de Salomon, font partie des talismans puissants, très protecteurs. Ils en sont un exemple très abouti, le plus connu, liés aux formes et aux chiffres. L’étoile à cinq branches entrecroisées figure la circulation des énergies entre les quatre éléments et l’esprit.

Les amulettes et divers fétiches ignorent ces références à un système analogique élaboré. Leur fabrication est moins complexe. Ils sont fabriqués avec des matériaux plus élémentaires et sont souvent mêlés de superstitions.

Source :

Les écrits de Raziel

 https://ecriture501.wordpress.com/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Produits vus récemment :