Le pentagramme, maître des symboles

Publié le 19 novembre 2016 dans Spiritualité, Symboles du monde

A la fois révéré et craint, le pentagramme a depuis très longtemps gagné ses lettres de noblesses en matière de puissance ésotérique. On trouve en effet des traces de pentagramme dès la préhistoire, 3000 ans avant notre ère ! Symbole de la sorcellerie néo-païenne, protecteur contre les forces du Mal, le pentagramme sera tour à tour lié à de nombreux personnages tels que Pythagore, Platon, Euclide, Léonard De Vinci etc., et décliné en différentes significations et utilisations.

Le pentagramme (« pentagrammon » ou « triple triangle croisé ») se rattache au symbolisme du nombre cinq, symbole de l’homme. En effet, la figure humaine s’y inscrit totalement : les quatre membres et la tête, qui commande aux quatre éléments. Etoile du Microcosme ou pentacle de la Volonté de la Magie, on utilise le pentagramme pour conjurer le sort ou comme moyen d’appropriation.

2355071335_1Que symbolise le pentagramme ?

Bien que parfois nuancées, les interprétations du pentagramme sont assez diverses :

* Symbole de mariage, d’accomplissement : les cinq branches représentent l’union féconde du 3, principe mâle et du 2, principe féminin.

* Il est le symbole païen du Féminin sacré, du Culte de la Femme. Les païens vouant un culte à la Déesse et à la Nature, l’Eglise pointa du doigt le pentagramme qu’elle qualifiât de « satanique », car aux antipodes de leur volonté de Christianisation.

* Pour les Chrétiens, il représente les 5 plaies du Christ.

* Au Moyen-Age, on utilisait les vertus magiques du pentagramme en peignant des étoiles à 5 branches sur les murs des maisons ou bien on le portait sur soi, pour se protéger des accidents, des catastrophes et des mauvais sorts jetés par les sorcières.

* Le pentagramme était également le signe de reconnaissance de Pythagore (570-480 avant J.C, mathématicien et philosophe) et de ses adeptes, qui inscrivaient ce symbole au bas de toutes leurs correspondances, à côté de leur signature. Cela s’apparentait à une formule de politesse ou de salutation qui signifiait « Porte-toi bien », interprétation du latin « Vale », formule de connaissance et de conjuration.

symbole-2

* Les Francs-Maçons, pour leur part, utilisent un pentagramme nommé « l’étoile flamboyante », symbole ésotérique d’initiation au grade de Compagnon, personnalité parvenue à l’essence du « Moi », dégagée de tous préjugés par un travail sur soi en profondeur. L’interprétation du « G » inscrit à l’intérieur demeure un mystère.

Inscrit dans un cercle invisible, le pentagramme signifie le silence de l’initié, terrible contrainte faisant partie du rituel d’initiation : lorsqu’un nouvel adepte désirait intégrer le groupe, on lui remettait un pentagramme. Les 5 branches représentaient les 5 années, durant lesquelles il devait étudier et écouter ses maîtres et ne jamais intervenir. Au terme des 5 années, le malheureux pouvait enfin s’exprimer !

 

* Pointe en haut, c’est la suprématie de l’esprit sur la matière, la bienfaisance, la protection.

* Renversé (pointe vers le bas), le pentagramme est l’emblème de la destruction et du Diable, lorsqu’il est accompagné d’une inquiétante et sombre tête de bouc, Baphomet. On l’utilise alors pour invoquer les forces du Mal.

Dans son livre, Magie Transcendantale, Alphonse Louis Constant, (Eliphas Levi) parle du pentagramme en ces termes :

« Le pentagramme exprime la domination de l’esprit sur les éléments et c’est par ce signe que nous contraignons les démons de l’air, les esprits du feu, les spectres de l’eau et les fantômes de la terre. C’est l’étoile de la magie, l’étoile brûlante des écoles gnostiques, le signe de l’omnipotence intellectuelle et de l’autocratie. Son entière compréhension est la clé des deux mondes – c’est la philosophie naturelle absolue et la science de la nature. Son usage, cependant, est des plus dangereux pour les utilisateurs qui ne le comprennent pas complètement et parfaitement. Tous les mystères de la magie, tous les symboles de la gnose (la connaissance), toutes les figures de l’occultisme, toutes les clés kabbalistiques des prophéties, sont résumés dans le signe du pentagramme, que Paracelse proclame être le plus grand et le plus puissant de tous ».

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Produits vus récemment :