L’origine du Tiki polynésien

Publié le 10 janvier 2019 dans Cultures et traditions, Porte-bonheur, Symboles du monde

Le tiki, symbole de protection

Selon les polynésiens, les esprits et les humains formaient une même société. Les esprits étaient plus mobiles, plus versatiles, pus puissants et, bien sûr, plus sacrés. Pour s’assurer les services d’un esprit, les polynésiens avaient l’habitude de sculpter des petites statuettes dans le bois ou la pierre, les tikis, qu’ils chargeaient d’énergie bienfaitrices par la prière et les offrandes.

Que représente le tiki ?

Tiki, (ti’i en tahitien), signifie aussi bien « homme », « dieu » ou « homme-dieu ». C’est une représentation humaine sculptée de façon stylisée. Dans la mythologie Polynésienne, le tiki représente souvent le premier homme sur Terre, mi-humain mi-dieu, qui engendra les humains.

Hei tiki » signifie littéralement « couronne de tiki ». C’est un bijou porté en pendentif par les hommes et les femmes, qui possède une valeur rituelle et fait office d’amulette, talisman ou fétiche personnel.

À Tahiti et en Nouvelle Calédonie, on place un tiki à l’extérieur de la maison, pour la protéger ainsi que ses habitants. Le tiki repousse les mauvaises énergies et porte chance.

A Rapa Nui, les Moais sont des tikis sculptés de grande taille, placés sur des marae (lieu sacré qui servait aux activités sociales, religieuses et politiques dans les cultures polynésiennes précédant la colonisation).

Choisissez votre Tiki parmi nos modèles  : amour, chance, prospérité, tendresse, sagesse, protection

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Produits vus récemment :