La lithothérapie : se soigner avec les pierres

Publié le 27 décembre 2016 dans Cultures et traditions, Lithothérapie, Spiritualité

Au même titre que l’homéopathie ou l’acupuncture, la lithothérapie n’est pas une médecine conventionnelle mais une médecine douce, naturelle, dite « alternative ». Considérée comme une pseudo-science, elle consiste à utiliser l’énergie bénéfique des pierres, des cristaux et des minéraux, en vue d’améliorer la santé* et le bien-être d’une personne par son simple contact ou sa proximité immédiate.

Bien qu’il n’existe à ce jour aucune preuve scientifique établie sur l’efficacité de leur usage à des fins thérapeutiques ou sur l’existence d’une telle énergie qui leur serait spécifique, chaque individu, selon les lithothérapeutes, possèderait une sensibilité psychique et physiologique avec les minéraux.

Les origines et les fondements de la lithothérapie

Dès l’Antiquité, les hommes furent fascinés par les minéraux. De nombreuses découvertes archéologiques, telles que les tablettes de Nippur en Mésopotamie (actuelle Irak), témoignent aujourd’hui de l’intérêt magique et médical que les anciens portaient aux pierres naturelles au même titre que pour les plantes. De nombreux peuples et civilisations (chinois, indiens, tibétains…) ont développé cette fascination par la pratique de techniques – relevant pour certaines de la magie – et de rituels de guérison associant les vertus supposées des minéraux à des traitements, pour soigner des maladies ou soulager certains problèmes de santé.

Le terme « lithothérapie » est issu de l’association des termes grecs lithos et therapeia, respectivement pierre et traitement,  que l’on peut littéralement définir par utilisation des minéraux pour se soigner. Ce terme n’est apparu que très récemment dans la seconde moitié du XXe siècle, profitant de la tentative de « réenchantement du monde » du courant spirituel New Age. La lithothérapie fut alors réinventée sur la base des connaissances et des pratiques anciennes pour devenir ce qu’elle est aujourd’hui.

La lithothérapie se fonde selon trois principes :

  • la chromothérapie (l’influence énergétique des couleurs)
  • l’oligothérapie (l’utilisation bénéfique des oligo-éléments)
  • l’énergie émise par les pierres (cette énergie serait différente en fonction des personnes)

En quoi la lithothérapie peut-elle être bénéfique ?

La lithothérapie repose sur la théorie où chaque minéral aurait ses propres bienfaits et vertus thérapeutiques sur le corps et l’esprit. Chaque pierre, selon sa structure cristalline, sa composition chimique ou sa couleur possèderait des propriétés énergétiques bénéfiques, une influence vibratoire permettant d’améliorer la santé, le bien-être d’un individu.

Propriétés des pierres couramment utilisées en lithothérapie :

La lithothérapie est étroitement liée aux chakras, ces points du corps (centres spirituels) situés le long de la colonne vertébrale qui interviennent dans l’équilibre et l’harmonie du corps humain en absorbant l’énergie qui nous entoure. Un dysfonctionnement au niveau d’un chakra peut créer un affaiblissement organique, un déséquilibre qu’il convient de rétablir. La lithothérapie associe chaque chakra à une pierre, dont l’énergie naturelle permettrait une ré-harmonisation de l’ensemble du corps.

Comment se pratique la lithothérapie ?

Contrairement à l’usage médical de quelques minéraux dont les propriétés, reconnues scientifiquement, interviennent dans les mécanismes actifs de certains médicaments, en lithothérapie les cristaux et les minéraux ne doivent en aucun cas être ingurgités, absorbés ou inhalés, leur action ne s’effectuant que par contact ou proximité.

Les pierres peuvent être portées sur soi, sous forme de bijoux en minéraux (colliers, pendentifs, bagues, bracelets…), d’objets (pochette de pierres roulées, porte-clés…) ou disposés dans une pièce sous n’importe quelles formes. Qu’elles soient brutes ou roulées, les pierres possèdent les mêmes vertus ; seule leur portée (rayon d’action) augmenterait en fonction de leur taille.

Pour les décharger de toutes influences négatives, les minéraux doivent être purifiés avant toute utilisation. Les lithothérapeutes préconisent la purification par le sel. Il suffit de les plonger dans une solution d’eau distillée ou déminéralisée dans laquelle on dissout quelques grammes de sel cristallisé. On rince ensuite les minéraux à l’eau claire et on les expose au soleil levant pendant quelques heures. Un fois séchés et purifiés, leur efficacité énergétique se réactive, on peut alors se les approprier pleinement.

La lithothérapie, entre placebo et réalité

De la simple curiosité à la réelle adhésion, la lithothérapie est une pratique qui séduit beaucoup de personnes car elle contient une part de rêve et de magie qui fascinait les anciens et qui nous émerveille encore aujourd’hui. Au même titre qu’un objet fétiche, un ange gardien ou un porte-bonheur que l’on garde sur soi, qui nous rassure et auquel nous attribuons des vertus et autres pouvoirs, la lithothérapie laisse chacun de nous libres d’y croire, en fonction de son ressenti et de sa sensibilité. L’essentiel, comme dans la vie, c’est d’y prendre du plaisir !

Et vous, croyez-vous aux pouvoirs bienfaisants des minéraux ?

EN BONUS : Guide pratique des minéraux et leurs vertus bienfaisantes en lithothérapie (Diaporama SlideShare)

* L’usage d’un minéral à des fins thérapeutiques ne peut, en aucun cas, se substituer à l’avis de votre médecin qui est le seul apte à diagnostiquer votre état de santé et à prescrire un traitement adapté.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Produits vus récemment :